Frais de livraisons offerts à partir de 49€ d’achats

Nos thés vert et noir bio tout droit venue de Chine

Célèbre par l’immense qualité de ses produits, le thé vert bio chinois vous offre une expérience unique, avec des saveurs qui vous feront voyager aux travers des champs de théiers.

X Fermer

  • - 15% rouge-emotions-vracRouge émotion bio

    Thé vert aux fruits rouges

    Boite
    Recharge
    20 Sachets
    8,3311,80
    - +
  • bouquet-fleuri-vracBouquet Fleuri bio

    Thé vert floral

    Boite
    Recharge
    9,0011,00
    - +
  • jasmin-sublime-vracJasmin Sublime bio

    Thé vert Chine High Grade Jinjing aromatisé au jasmin

    Boite
    Recharge
    20 Sachets
    10,2012,70
    - +
  • menthe-oriental-vracMenthe Orientale bio

    Thé vert Gunpowder à la menthe

    Boite
    Recharge
    20 Sachets
    6,408,90
    - +
  • Paradis exotique vracParadis Exotique bio

    Thé vert aux fruits exotiques.

    Boite
    Recharge
    20 Sachets
    8,8011,30
    - +

L’histoire du thé en Chine

Pour la Chine, c’est bien plus qu’une simple boisson. C’est un art qui se transmet au fil du temps tout en gardant une exigence mais surtout une production naturelle et ancestrale.

De la préhistoire à aujourd’hui

Le thé vert, issu du théier, a été découvert dans la région de l’Himalaya lors de la préhistoire, cependant la vision portée était bien différente de celle de nos jours. A cette époque, il était préférable de le consommer pour se nourrir ou pour des bienfaits médicinaux.
Au fil du temps, l’Homme a appris à le cultiver et à le consommer de manière différente. Pourtant vers le Haut Moyen Âge, le sud de la Chine a débuté la consommation des thés verts et noirs sous forme de briques accompagnées de riz. Ce n’est que lors de la période de la dynastie Tang qu’elle devient une boisson populaire dans toute la Chine. Les feuilles se démocratisent durant la période du règne des Ming et des Qing, et notamment le thé vert qui deviendra le plus consommé du pays.

La place du thé dans la culture chinoise

Aujourd’hui la population chinoise produit et consomme  toujours les différents thés verts, dans le respect des coutumes ancestrales de leurs ancêtres. Cette boisson a pris une place primordiale dans le quotidien ainsi que la culture chinoise puisqu’il existe des cérémonies comme le Gongfu Cha, une méthode de préparation et de consommation des feuilles.
Les Chinois produisent leur propre breuvage et en consommerait plus de 2,5 millions de tonnes par an.

La Chine, 1er producteur mondial

Décrite comme le pays phare, la Chine est le 1er producteur mondial, principalement de thé vert avec une production se situant majoritairement dans le sud du pays.

Les régions du sud 

Le sud de la Chine est la partie du pays qui en produit le plus.
Pourquoi me direz-vous ? Cela s’explique du fait que la géographie ainsi que les conditions climatiques offrent des variétés de thé bio uniques comme le Long Jing, Blanc Bai mu Dan, Lapsang Souchong et bien d’autres. Chaque région est différente et produit un mélange unique grâce à une expérience de plus de 4 000 ans et un savoir-faire unique au monde.
Les récoltes se font encore à la main et permettent donc d’assurer un produit 100% artisanal et donc d’obtenir le label bio. Certains petits producteurs de l’or vert élaborent eux-mêmes leurs mélanges et donnent goût à des grands crus qui se vendent à prix d’or comparés aux nombreux thés verts japonais qui sont plus courants et de moins bonne qualité.

L’art de la culture du thé

En Chine, le thé vert bio est un véritable art et fait partie de la culture locale.
Il existe des coutumes et même des cérémonies, comme par exemple, cité plus haut le Gongfu Cha, une cérémonie traditionnelle de dégustation permettant de respecter l’effort fourni. Lors de ce protocole, la majorité des mélanges choisis sont issus de la gamme  Oolong car ils sont meilleurs et promettent un goût unique. Cependant, il est possible de le réaliser avec tous les thés de qualités qui existent.
Les différents thés verts restent aussi un art propre à la Chine mais pas seulement ! En effet, le Pu erh notamment celui de Yunnan qualifié de thé noir propre aux pays, est reconnu dans le monde entier pour sa rareté mais aussi pour sa qualité.

La grande variété des thés Chinois

Comme vous l’aurez compris le pays recense énormément de références de très hautes qualité notamment dans le secteur du bio et de l’or vert, la boisson la plus consommée dûe à sa richesse de production et à ses nombreux mélanges propres aux régions.
La Chine compte à elle seule 6 variétés :

  • Vert
  • Jaune
  • Sombre ( Pu’er)
  • Blanc
  • Noir
  • Oolong (liens interne)

Les deux grandes variétés

Les Chinois consomment majoritairement du thé bio  vert et noir.
Cependant les Chinois ne l’appellent pas thé bio noir mais le qualifie plutôt de rouge car il contient des petites liqueurs rouges. Le thé bio noir est oxydé et souvent produit pour les industries mais chez Adaraya, nous avons réussis à trouver un thé noir bio d’une très grande qualité. La spécialité de la population chinoise reste l’or vert qui, lui, n’est pas oxydé.
Il apporte fraîcheur et est apprécié pour son côté éphémère.
Chez Adaraya, les papilles des amateurs de cette boisson noir à base de plante noir seront ravies grâce à notre breuvage bio noir et vert d’une qualité inégalable aux saveurs incontournables. L’or noir est basique en Chine, mais il est rare d’en trouver en France de bonne qualité et bio

Les thés rares 

La Chine possèdent aussi 4 autres sortes de théiers qui ont chacun des caractéristiques différentes : le jaune qui est produit uniquement dans quelques régions. Il est plus rare car les Chinois en exportent très peu. Il est perçu comme frais et délicat et son nom lui vient de sa coloration suite à son processus d’empilement.

Il existe aussi différents types de thés bio blancs qui lui est le plus long à produire mais aussi le moins traité. Tous les thés blancs sont différents dû à leur composition qui varie en fonction de la récolte.

L’Oolong a tendance à être produit dans de plus haute altitude, c’est pourquoi ce dernier est semi-oxydé et réalisé à partir de feuilles mûres. Son processus d’élaboration est très précis et particulier, le rendant donc unique et lui donnant le droit d’être l’élément principal des Gunfu Cha. On peut notamment le reconnaître par sa forme torsadée.

Le dernier est le Pu’erh, que vous trouverez principalement sous forme de brique ou de galette. Il porte le nom de sa ville d’origine, et a la particularité d’être post-fermenté, ce qui rend son goût unique.

Convaincu par la qualité des produits Adaraya ? Découvrez dès maintenant nos gammes !